Suivi-CFJ

Le droit & le numérique

Connectés en permanence (réseaux sociaux, objets connectés, services en ligne…), le numérique nous accompagne au quotidien.
Je dirai même qu’il a bouleversé notre manière d’exister. Il nous est d’ailleurs très difficile de nous passer de notre téléphone, ordinateur, tablette etc. Le monde du travail est également concerné par ce phénomène. Il a dû non seulement adapter ses outils de travail au numérique mais aussi repenser sa manière de travailler et, pour certains, simplement changer de métier.
 
Une adaptation de tous les secteurs professionnels s’est effectivement avérée indispensable au regard des évolutions actuelles du numérique. A titre d’exemples, le “smart contract”, la monnaie virtuelle avec la blockchain ou encore l’intelligence artificielle, sont autant de sujets qui doivent être accompagnés d’un cadre juridique précis afin de prévenir toute atteinte, abus ou encore vide juridique. Pour une illustration actuellement en vogue, les entreprises et organisations doivent se mettre en conformité avec un nouveau texte, le règlement général sur la protection des données (RGPD) qui est entré en vigueur le 25 mai 2018.
 
Tous les secteurs d’activités sont aujourd’hui touchés par ce bouleversement technologique (justice, télécommunications, informatique, tourisme, automobile, banques, administration publique, armées, santé etc.). Signer un contrat en ligne, archiver et conserver des fichiers informatiques, protéger les données personnelles des clients et des salariés de l’entreprise… autant de problématiques qui nécessitent des spécialistes en la matière.
 
Dès lors, quels débouchés professionnels ? Ils sont nombreux ! C’est d’ailleurs une spécialisation en plein essor. Avocat, cadre de l’ANSSI, de la CNIL ou encore de l’ARJEL (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information, Commission nationale informatique et libertés, Autorité de régulation des jeux en ligne) chargé de mission, magistrat spécialisé dans le numérique, responsable juridique dans le secteur des technologies, délégué à la protection des données (DPO) dans le secteur public ou privé ou bien… docteur en droit en poursuivant ses études par un doctorat !
 
En tout état de cause, c’est une belle ouverture professionnelle ! Avoir un bagage dans cette filière, qui concilie à la fois le droit et la technicité informatique, est un atout majeur et novateur pour votre carrière professionnelle à l’issue de votre cursus universitaire.
 
Pour plus d’informations sur les métiers du droit, rendez-vous, par exemple, sur le site du Ministère de la Justice, rubrique “Métiers” afin de vous familiariser davantage sur les débouchés professionnels existants.

Le droit, branche en constante évolution, est une opportunité et vous servira toujours, tant dans votre vie professionnelle que personnelle. Il se porte bien et ouvre de belles perspectives professionnelles !
 
Auteur : Coralie PELUCHON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × quatre =

Se connecter